Marie Molon Philippon CEO et fondatrice de Design Culture

Après 25 ans d’expérience dans l’urbanisme commercial, j’ai décidé de réorienter ma carrière et de devenir Développeur de Projets Culturels pour les Lieux de Vie : Centres Commerciaux, Collectivités Territoriales et Entreprises. Pour ce faire, j’ai complété mon Doctorat en Histoire de l’Art avec un Master d’ « ingénierie culturelle » qui m’a permis de professionnaliser mes connaissances et d’être opérationnelle dans ce secteur.

Création de Design Culture en mai 2014 : Forte du constat de la mutation en cours dans le domaine du Commerce et consciente du potentiel économique que véhicule la culture, j’ai crée une structure associant expertise transversale et souplesse pour des prescriptions spécifiques.

Pourquoi Les Lieux de vie ?

Ce terme circule dans le langage de l’urbanisme commercial depuis 20 ans et reste à réaliser. L’époque fastueuse de la grande distribution et de la forte consommation permettait de différer. L’arrivée d’internet et la montée de l’e commerce contraint désormais les foncières à réagir et à penser le centre commercial différemment.

Les lieux de vie sont également l’espace public et les lieux d’expositions des villes qui attendent des propositions nouvelles d’événements avec un mariage obligé avec le secteur privé, pourvoyeur de financements et de réseaux de communication.

Les entreprises, hôtels, gares, aéroports, enfin , lieux de travail pour les premiers, de passage ou d’attente pour les seconds, ils accueillent des publics nombreux et variés qui regardent la présence artistique comme un lien social bénéfique.

Prix de la Créatrice 2016 > Prix Coup de Coeur > Marie MOLON-PHILIPPON – Design Culture

Marie Molon Philippon avec Imad Benmoussa et Véronique Saubot

Marie Molon Philippon avec Véronique Saubot, Présidente de Force Femmes et Imad BENMOUSSA, Président, Coca-Cola France.

Force Femmes, association reconnue d’intérêt général accompagnant les femmes de plus de 45 ans vers la création d’entreprise, a récompensé le 12 décembre 2016 au Théâtre des Variétés à Paris les 3 lauréates du Prix de la Créatrice 2016.

Marie Molon Philippon a été récompensée du Prix de la Créatrice 2016 attribué par l’association Force Femmes et Coca Cola France. Cette distinction vise à encourager les femmes entrepreneurs de +45 ans ayant réussi à transformer un projet entrepreneurial en une société qui fonctionne. Marie Molon Philippon s’est vue attribuer le Prix Coup de Cœur du jury qui a validé son principe de la présence de l’humain dans notre univers commercial et économique.

Design Culture prospecte les Collectivités territoriales pour monter des projets d’exposition ; comme « Flora Flora » à l’été 2018 dans la ville de Bonifacio, troisième opus du travail Le Végétal Sublimé de l’artiste Nicolas Roux Dit Buisson.

« J’ai d’abord été satisfaite et honorée que Force Femmes s’applique à me retrouver pour me demander de concourir. Ensuite, après une première année prospective et une seconde productive avec les premières missions, participer au Prix de la Créatrice était une manière de faire un premier bilan avant de poursuivre le développement de l’Entreprise. Présenter mon activité et défendre sa pertinence devant des Présidents et Directeurs Généraux d’entreprises importantes et des leaders d’opinion était un défi qui allait faire sortir Design Culture de sa prime enfance et de son caractère expérimental pour l’exposer aux acteurs éco-nomiques. L’espoir était d’obtenir un avis objectif et peut être une reconnaissance de Design Culture. Participer c’est aussi un jeu, mais un jeu constructif qui consiste à rassembler les documents nécessaires et rédiger une lettre de motivation qui vous oblige à clarifier votre engagement et vos objectifs. À plus de 45 ans, il ne s’agit pas de retomber en enfance avec la peur au ventre de l’épreuve d’examen. Il n’en est rien. Nous postulons à un Prix comme nous postulerions à un marché important. Bien sûr le jour de la finale, nous nous prenons au jeu et le stress nous saisit. Mais il est fugace et positif. Si nous ne décrochons pas le Prix ? L’échange et les rencontres restent positives. Si nous le gagnons, c’est une reconnaissance et le positionnement de son entreprise.

Gagner le Prix Coup de Cœur m’a donné de la fierté et des ailes. Gagner m’a confirmé que Design Culture exis-tait bel et bien. J’ai gagné en confiance et présente désor-mais mon activité avec détermi-nation, celle de savoir qu’elle a sa raison d’être. En face, mes interlocuteurs m’écoutent d’une autre oreil-le. Pour toutes ces raisons, et une multitude que je n’ai pas citée par manque de temps, je confirme que participer au Prix de la Créatrice est un booster inestimable, un bilan des compétences de l’Entreprise et de son manager afin de l’aider à aller plus loin. Le Prix outre le gain en légitimité et en visibilité, va me permettre grâce à sa dotation de créer un site internet que je n’avais pas ( manque de références et de fonds) et de remplacer mon matériel informatique. Ainsi utiliserai-je, au quotidien, des nouveaux outils grâce à Force Femmes et à Coca Cola France. Un dernier mot pour les aspirantes candidates : participez au Prix de la Créatrice, vous n’avez rien à y perdre et tout à y gagner. Le doute n’est plus à l’ordre du jour quand l’entreprise est lancée. En revanche, affronter la réalité du marché pour rester pertinente est une nécessité. En ce sens, participer au Prix de la Créatrice en est une parfaite opportunité. » www.forcefemmes.com