Category

Non classé

Exposition la  » Grange à Bécanes » dans la galerie marchande du Cora de Wittenheim du 17 au 22 juin

La galerie marchande du Cora de Wittenheim accueille du 17 au 22 juin, une exposition  » hors les Murs » de motos prêtées par  la Grange à Bécanes.

Ce Musée est né du don de Raymond Lépine, habitant de Bantzerheim, ( siège du Musée), passionné de 2 roues depuis son enfance. La Grange à Bécanes abrite une Collection de 90 motos anciennes qui circulaient sur les routes d’Europe jusque dans les années 1960. Des modèles et des marques mythiques comme Ravat, Radior, Monet-Guyon, Ternot, Talbot, Libéria, Hercules…y sont exposées. Certains pièces sortiront du Musée pour se montrer dans la galerie marchande du Cora de Wittenheim. Une invitation à la découverte pour tous les passionnés de mécanique et un aperçu des Collections présentées au Musée.

Atelier Manga : galerie marchande du Cora de Publier : 24 avril

Le Cora de Publier continue d’offrir des animations pour enfants dans le cadre des  » Mercredis Enchantés » mis en place par Design Culture.

Ce 24 avril, un atelier Manga accueillera les enfants entre 14 et 18h afin de leur faire découvrir les codes de production de la bande dessinée japonaise qui fait fureur chez les jeunes générations. Ils repartiront avec l’attribut de Mangaka. Tous à vos crayons !

Exposition : La Ruralité, c’est Dépaysant . Cora de Lempdes du 7 au 26 mars

La galerie marchande du Cora de Lempdes présente l’exposition : La Ruralité, c’est dépaysant – les 30 Glorieuses du 7 au 26 mars.

En un siècle nos modes de vie ont changé. Le monde des villes et celui des champs cohabitent. Avec cette exposition, le Conseil Départemental du Puy de Dôme invite le public à découvrir cet univers, période des 30 Glorieuses ( Jean Fourastié- économiste) de 1945 à 1975, période de grands changements économiques. 61 cadres, photos d’époque, restituent la mutation et le dialogue des cultures. Animation pédagogique qui séduira petits et grands.


La Compagnie Daru Thémpo présente  » la valise Marionnettique  » le 9 mars au Cora Val d’Yerres

La Compagnie Daru Thémpo , Fabrique de Culture des arts de la marionnette en sud de l’Ile de France, présente dans la galerie marchande du Cora de Val d’Yerres, la « valise marionnettique ». Il s’agit d’une petite forme d’intervention artistique de découverte et d’initiation à la manipulation de marionnettes. Elle s’adresse à tous les publics à partir de 3 ans. Un Outil pédagogique de découverte vous attend.

Le marionnettiste  joue une petite histoire synthétique de la marionnette à travers le temps et/ou le monde grâce à différents personnages issus du patrimoine artistique.A partir de matériaux simples : feuille de papier, sac en plastique, objets courants il transforme les personnages. Il montre et fait manipuler les marionnettes. Le spectacle répond à la question ; « c’est quoi la marionnette ? »

Performance « Portraits Mouvants » danse et peinture au Cora de Val d’Yerres le 28 février à 14h.

L’Association Aime et Rhôde présente « Portraits Mouvants » dans la galerie marchande du Cora du Val d’Yerres le 9 février à partir de 14 h.

La chorégraphe/danseuse Laure Fauser se produit sous le pinceau  de l’artiste peintre Fanny Fernandes  pour créer les Portraits Mouvants.

Véritable performance d’art contemporain, l’expression artistique défie les murs du centre commercial et sollicite la curiosité du public/clients.

Que devient le Collectif HIT THE ROAD ?

HTR_je ne pensais pas qu'il réussirait - 2018_300

Suite à l’exposition HIT THE ROAD au CNIT la Défense en mars-avril 2017, le Collectif est parti en Ukraine plusieurs mois afin de collecter les images pour la réalisation du premier film de la série-documentaire EXPLORE. Le montage vient de s’achever et se poursuit avec la composition musicale avant de s’achever par la post production au printemps 2019. Nous vous informerons de son lieu et de sa forme de distribution.

En parallèle, le Collectif, désormais constitué de Paul Roux Dit Buisson et de Clément Dumais multiplie les reportages vidéos. HIT THE ROAD a ainsi créé « le rendez-vous du JEUDI  » diffusé chaque semaine sur leur chaîne youTube youtube.com/hittheroad. 

Je ne pensais pas qu’il réussirait

REVUE DE PRESSE : du centre commercial comme lieu d’expérience non marchande

centre commercial abandonné aux USA

La revue en ligne VIUZ, Tendances, Insights et Marketing digital, résume un article passionnant de David Perell, « Saving Retail » qui analyse la concurrence que se livrent le retail – et ici le centre commercial américain (shopping mall) – d’un côté et les enseignes purement internet telles qu’Amazon ou Netflix de l’autre. Le déclin des shopping malls est bien amorcé : Macy’s, un des géants du retail américain, a annoncé 10.000 licenciements. Or ce secteur d’activité emploie 10% de la population américaine…

Le constat

Le combat pour la survie du centre commercial s’est déplacé du champ de l’expérience du pur plaisir d’acheter à celui de l’expérience du partage, de l’achat-objet vers la communication de cette expérience d’achat (Instagram et les réseaux sociaux). La mise à niveau des supports d’achat digitaux (showrooming, wifi gratuit, push, fiche produit via QR code, …) ne suffit plus à attirer le chaland dans les boutiques et encore moins à le convaincre de « vivre le centre commercial« .

Les solutions préconisées

Les centres commerciaux doivent désormais devenir le lieu d’une expérience humaine, « live« , unique et exclusive. Concerts, rencontres, évènements ludiques ou communautaires sont les nouvelles armes de fidélisation des publics ; la seule manière de convaincre le consommateur de lâcher sa tablette et de quitter son canapé, si possible en famille.

« To defeat the turbulent winds of technological change, shopping malls must compete on vectors that technology cannot accommodate — such as fostering human connection, live entertainment, community-building, and other out-of-home experiences.« 

Traduction : « Pour vaincre le tourbillon du changement technologique, les centres commerciaux doivent livrer bataille sur les champs inaccessibles à la technologie – tels qu’encourager les relations humaines, organiser des spectacle vivants, créer des rassemblements communautaires, et autres expériences « hors-du-foyer »

Exactement ce que propose Design Culture.

À lire absolument sur Viuz | LE FUTUR CONCURRENT DES RETAILERS N’EST PLUS SEULEMENT AMAZON C’EST NETFLIX